Capteur de niveau flotteur

Un capteur de niveau à flotteur permet de mesurer la hauteur d’un liquide dans un réservoir. Plus léger que l’eau, il reste à la surface. Il est fixé à l’aide de son propre câble à un niveau adéquat. Le processus de commutation se déclenche avec les mouvements de basculement du détecteur, le câble servant d’articulation au dispositif.

Le capteur de niveau à flotteur est constitué d’un corps flottant avec un élément de commutation intégré et un câble de raccordement. Activé par une bille, l’élément de commutation se déclenche lorsqu’il passe en position verticale, quelle que soit la direction.

Les capteurs de niveau font partie des procédés de contrôles utilisés dans de nombreuses industries. Il en existe deux types principaux :

  • Le détecteur inductif (sortie électrique de différents types) avec bille de commutation

Il est prévu pour marquer une seule hauteur de liquide discrète, une condition de niveau prédéfini. Ce type de capteur fonctionne comme une alarme haute, pour signaler un débordement ou en tant qu’indicateur pour signaler un niveau d’alarme bas. La sonde de niveau continu est plus élaborée et peut assurer la surveillance de niveau de tout un système. L’appareil mesure le niveau de liquide dans une plage plutôt qu’en un seul point, ce qui produit une sortie analogique directement reliée au niveau de la cuve.

 

  • Le micro-interrupteur avec bille de commutation

Dans ce type de capteur de niveau de point, un flotteur magnétique se déplace tout au long de la surface du liquide, ce qui met en marche un « interrupteur à lames » hermétiquement scellé dans la tige. La conception de ce capteur est simple, demande peu d’entretien et s’installe facilement. Le micro-interrupteur réduit le choc, les vibrations et la pression. Il peut être unipolaire unidirectionnel ou unipolaire bidirectionnel.

Une version avec commutateur au mercure peut également être utilisée, à condition que l’application autorise son usage.