Capteur de CO2 - Solution Smart CO2

Mesurer et contrôler en temps réel la qualité de l’air des espaces clos par un détecteur de CO2 : un enjeu public majeur pour diminuer fortement le risque de transmission de la Covid-19 par voie aérienne

 

L’aération et la ventilation des espaces intérieurs fermés (hôtels, restaurants, bars, salons de coiffure, salles de sport, salons et évènementiel, maisons de retraite, résidences seniors, EHPAD, écoles, universités, etc.) sont cruciaux afin de diminuer la concentration de la Covid-19 présente dans l’air ambiant en cas de présence d’une personne infectée et donc limiter la transmission du coronavirus.

En effet, dans les lieux clos, la Covid-19 se transmet essentiellement par aérosol (particules dans l’air) et non pas par contact sur des surfaces. Les études montrent qu’en aérant l’espace fermé en fonction du taux de CO2, on peut réduire les contaminations quasiment à zéro.

 

Pourquoi faut-il aérer et renouveler l’air dans les espaces clos ?

Le protocole national de la santé en matière de lutte contre la Covid-19 indique qu’il est nécessaire de renouveler régulièrement l’air dans les espaces clos et de s’assurer du bon fonctionnement et de l’entretien de la ventilation mécanique (VMC).

Avec un masque, une grande partie des particules sont captées par le masque. Cependant, les particules s’échappent et se diffusent par voie aérienne lorsqu’une personne tousse ou éternue. C’est aussi le cas si la personne enlève son masque pour boire ou manger ou bien lorsque le masque n’est pas bien porté (sous le nez).

Dans un espace clos, il est donc nécessaire d’aérer et renouveler l’air régulièrement afin d’évacuer les particules porteuses de la Covid-19.

 

Quel est le rapport entre le CO2 et la COVID-19 ?

La concentration de CO2 (dioxyde de carbone) dans l’air est un excellent indicateur de la qualité de l’air intérieur et donc de la bonne aération ou ventilation d’une pièce.

En effet, le CO2 et les aérosols sont émis lorsque la personne expire, parle ou tousse. Les particules se déplaçant dans l’air, le CO2 et le virus de la Covid-19 émis par une personne contaminée se déplacent aussi dans l’air.

La concentration de CO2 et d’aérosols augmente mécaniquement avec l’augmentation du nombre de personnes dans un endroit clos. Par conséquent, plus le taux de CO2 est élevé, plus le taux de concentration d’aérosols potentiellement porteurs du virus de la Covid-19 est élevé et donc plus le risque de transmission du virus en cas de présence d’une personne infectée dans un espace clos augmente.

A contrario, plus le taux de dioxyde de carbone (CO2) dans une pièce est faible, plus le renouvellement de l’air est suffisant pour évacuer les polluants et aérosols présents et donc plus la qualité de l’air est bonne.

Dans les pièces mal ventilées, la concentration de CO2 augmente rapidement. Par exemple, dans un espace d’environ 4 m2 occupée par une seule personne, la valeur du CO2 passe de 500 ppm (0,05%) à plus de 1 000 ppm (0,1%) en seulement 45 minutes, le seuil de 1 000 ppm étant le seuil maximal sur le plan réglementaire.

L’Université Technique de Berlin a montré la corrélation entre le taux de concentration de CO2 et du virus en fonction de l’aération d’une salle de classe pendant une durée d’environ 1h30 avec une pause de 10 mn entre les 2 cours.

Augmentation de la concentration de CO 2 (axe gauche) et d’aérosols (axe droit) dans une salle de classe sur la durée de deux leçons avec une pause

 

Afin de réduire le taux de CO2 dans un endroit fermé et donc le risque de transmission du virus, la seule solution est d’aérer ou de ventiler régulièrement la pièce afin de diminuer la concentration du virus et faire sortir les particules infectieuses en dehors de la pièce.

 

Combien de temps faut-il ouvrir les fenêtres ou les portes pour aérer ?

Plus il y a d’air frais, plus les aérosols chargés de virus sont dilués dans l’air ambiant. Cependant, la quantité d’air frais qui passe à travers une fenêtre ou d’une porte dépend de la différence de température entre l’extérieur et l’intérieur, la vitesse et la direction du vent et la zone d’ouverture de la fenêtre.

La seule manière de connaître le bon renouvellement de l’air d’une pièce fermée et donc la qualité de l’air. Il est donc nécessaire d’utiliser le détecteur de CO2, afin de savoir si le temps d’ouverture des fenêtres ou des portes est suffisant.

 

Quels sont les seuils réglementaires de taux de CO2 ?

On sait qu’au-delà d’un seuil de 1 000 ppm (partie par million, nombre molécules de polluant sur un million de molécules d’air), il faut ouvrir les fenêtres ou les portes pour aérer ou ventiler mécaniquement (VMC). 

Si on veut être, dans un espace intérieur, dans les mêmes conditions que dans un espace extérieur, il faut aérer dès que le seuil dépasse 500 ppm.

 

Pourquoi acheter la SMART CO2 ?

La SMART CO2 est un boitier connecté et intelligent, qui contient un détecteur de CO2 et qui contrôle en temps réel la concentration de CO2 dans l’air.

Celle-ci émet un signal lumineux en temps réel : vert si l’aération est suffisante ; orange si le taux maximal est proche ; rouge si le taux maximal est atteint et qu’il faut aérer. Si le voyant rouge s’allume, une alerte par SMS est automatiquement envoyée au gestionnaire.

En cas de voyant rouge, il faut aérer manuellement (ouverture de fenêtres, portes) ou mécaniquement l’espace clos, afin de renouveler l’air intérieur avec de l’air extérieur, jusqu’à ce que le voyant redevienne vert.

Simple et facile à mettre en œuvre, ce boitier s’intègre dans tout type d’espace et pour tout type de situation : bureaux, open-spaces, salles de réunion, salles de séminaire, salles de restaurant, bars, salles de sport, écoles, universités, salons et évènementiels, maisons de retraite, résidences seniors, EHPAD, etc.

 

Quelles applications pour la SMART CO2 ?

Hôtels et entreprises :

  • Pour les salles de réunion ou de séminaire, si le nombre de personnes présentes dans la pièce est supérieure au nombre autorisé, un signal visuel (rouge) invite à réduire le nombre d’occupants présents
  • Pour les bureaux, les salles de réunion, les salles de séminaire, les open-spaces, les salles de sport, alarme visuelle (rouge) en temps réel lors que le taux de CO2 dépasse le seuil réglementaire, afin que les occupants, en l’absence de ventilation mécanique (VMC), aèrent l’espace jusqu’à ce que le voyant redevienne vert.
  • En présence de ventilation mécanique, déclenchement automatique de l’aération dès que le taux de CO2 dépasse le seuil
  • En présence de ventilation mécanique, déclenchement automatique de l’aération en cas de départ des occupants grâce à l’information transmise en temps réel par les capteurs de présence
  • Pour les gestionnaires, suivi en temps réel du taux de CO2 des salles de réunion, des salles de séminaires, salles de sport et autres espaces, avec alerte et envoi d’un mail ou SMS si le taux de CO2 dépasse le seuil réglementaire dans chacun des espaces
  • Planification des actions de nettoyage : grâce aux capteurs de présence, envoi automatique de l’information du départ des occupants du bureau, de la salle de réunion ou de séminaire sur l’application de l’agent de nettoyage afin qu’il procède à la désinfection des lieux

Restaurants, bars et salles de sports :

  • Alarme visuelle (rouge) et envoi d’un mail ou SMS au gérant lors que le taux de CO2 dépasse le seuil réglementaire, afin qu’il aère ou ventile l’espace jusqu’à ce que le voyant redevienne vert
  • En présence de ventilation mécanique, déclenchement automatique de l’aération dès que le taux de CO2 dépasse le seuil
  • Pour les gérants, optimisation en temps réel du nombre de clients dans les espaces selon le taux de CO2 observé

Salons, évènementiel :

  • Pour les gestionnaires, suivi en temps réel du taux de CO2 dans le salon et dans chaque stand, avec alerte visuelle (rouge) et envoi d’un mail ou SMS si le taux de CO2 se rapproche ou dépasse le seuil réglementaire dans tout le salon ou dans certains stands
  • Pour les gestionnaires, optimisation en temps réel de l’entrée des visiteurs dans le salon selon le taux de CO2 observé
  • Pour chacun des stands, signal visuel (rouge) si le taux de CO2 dépasse le seuil réglementaire afin d’inviter les exposants à réduire le nombre de visiteurs sur leur stand

Maisons de retraites, résidences seniors, EHPAD :

  • Pour les gestionnaires, suivi en temps réel du taux de CO2 de chacun des espaces, avec alerte et envoi d’un mail ou SMS si le taux de CO2 dépasse le seuil réglementaire dans chacun des espaces
  • Pour les gestionnaires, optimisation en temps réel de l’entrée des visiteurs selon le taux de CO2 observé
  • Planification des actions de nettoyage : grâce aux détecteurs de présence, envoi automatique de l’information de la sortie des résidents de leur chambre sur l’application de l’agent de nettoyage afin qu’il procède à la désinfection des lieux

 

Etablissements scolaires et universitaires :

  • Alarme visuelle (rouge) lors que le taux de CO2 dépasse le seuil réglementaire dans la classe, afin que l’enseignant aère l’espace jusqu’à ce que le voyant redevienne vert